Back to top
Lynx des Carpates © MNHN - F-G Grandin

Lynx des carpates ou lynx d'europe

Le lynx des Carpates, Lynx lynx carpathicus, est le plus grand félin d’Europe. En France, réintroduit dans les Vosges ou revenu naturellement dans les Alpes, il reste menacé par le braconnage et le trafic routier.

Fiche d'identité

Classe, ordre et famille :

Mammifères, Carnivores, Félidés

Genre :

Lynx

Espèce :

lynx

Sous-espèce :

carpathicus

Durée de vie :

15 ans

Taille et poids :

75 cm au garrot ; 30kg maximum

Gestation :

67 à 74 jours, 1 à 4 petits

Habitat naturel :

milieux forestiers

Régime alimentaire :

chevreuil, chamois, lapins, rongeurs, oiseaux

Région d'origine :

Eurasie

Programme de conservation :

ESB

Statut UICN : 

LC, peu concerné

Mode de vie

Autrefois appelé “loup-cervier”, le lynx d’Europe ou boréal, est un solitaire. Le mâle tolère toutefois la présence de femelles ou de jeunes immatures sur son territoire et, durant la saison des amours, le couple reste ensemble. La femelle met bas dans une anfractuosité rocheuse ou une grosse souche. Elle élève seule ses petits. Vers 10 mois, ils prennent leur indépendance et partent en quête d’un domaine vital vacant sur lequel s’établir.

Le lynx chasse à l’affût au crépuscule, évitant de trop s’exposer le jour, durant lequel il préfère se dissimuler et dormir, se toiletter ou scruter son territoire. Les plus grosses proies, consommées en plusieurs jours, sont cachées sous des feuilles.

Signes distinctifs

On reconnaît le lynx aux pinceaux de poils qui surmontent ses oreilles et à sa queue courte terminée par un manchon noir.

Ses pattes sont larges et lui évitent de s’enfoncer dans la neige. Son épaisse fourrure crème plus ou moins tachetée de noir, le protège du froid. Si sa discrétion et son ouïe excellente permettent au lynx de surprendre ses proies, son acuité visuelle diurne n’est pas meilleure que celle de l’homme.

Anecdote

Chassé pour sa fourrure ou pour protéger les animaux domestiques, bien que ces attaques soient rares, le lynx a disparu de France au début du 20e siècle. Il est revenu naturellement dans le Jura et les Alpes françaises dans les années 1970 et a été réintroduit dans les Vosges en 1983. Les faibles effectifs, estimés à 200 individus, et un territoire morcelé rendent les populations vulnérables tout comme le braconnage et les collisions. Le lynx des Carpates, qui vit en Europe de l’Ouest, est une sous-espèce originaire des Balkans.

Lynx des Carpates © MNHN - F-G Grandin
Lynx des Carpates © MNHN - A. Iatzoura
Lynx des Carpates © MNHN - F-G Grandin