Back to top
Suricate © MNHN - P. Roux

Suricate

Sentinelles des déserts d’Afrique australe, les suricates Suricata suricatta vivent en colonies très soudées dans lesquelles chaque individu a un rôle : baby-sitter, chasseur ou guetteur…

Fiche d'identité

Classe, ordre et famille :

Mammifères, Carnivores, Herpestidés

Genre :

Suricata

Espèce :

suricatta

Durée de vie :

15 ans

Taille et poids :

55 cm de long + queue 24 cm ; moins de 1 kg

Gestation :

~ 70 jours, 1 à 5 petits

Habitat naturel :

Déserts, zones arides, savanes

Régime alimentaire :

insectes, scorpions, mille-pattes, petits reptiles, oeufs, baies

Région d'origine :

Afrique australe

Statut UICN : 

LC, peu concerné

Mode de vie

Les suricates vivent en colonie de 10 à 30 individus sous l’autorité d’un couple dominant. Territoriaux, ils creusent de galeries complexes, avec de nombreuses entrées, qu’ils peuvent partager avec des écureuils terrestres ou des mangoustes jaunes… mais surtout pas avec les suricates d’une autre colonie.

À la fois proie et prédateur, le suricate doit rester vigilant quand il chasse. Du fait de sa petite taille, il fait le régal des oiseaux de proie et des grands carnivores du désert. À tour de rôle, des sentinelles, plus ou moins expérimentées, surveillent les alentours, debout sur un point culminant et émettent des cris d’alerte différents selon que le danger vient du ciel ou de la terre. À ce moment, tous les membres du groupe se réfugient à toute allure dans l’entrée du terrier la plus proche. S’ils sont surpris avant d’avoir pu se mettre à l’abri, ils se regroupent, le poil hérissé, la gueule ouverte, et n’hésitent pas à attaquer l’adversaire pour l’intimider et le repousser.

Les petits naissent généralement tous en même temps. Ils restent 3 semaines dans le terrier, surveillés par un adulte qui ne les quitte pas. Vers un mois, ils commencent à explorer le monde extérieur et à apprendre à chasser, d’abord des proies inoffensives puis de plus en plus dangereuses comme les scorpions.

Signes distinctifs

Les suricates peuvent rester debout à guetter le moindre danger en appui sur leur queue fine et musclée. Avec leurs griffes puissantes aux pattes antérieures ils creusent rapidement les terriers dans lesquels ils se réfugient au moindre danger. Dotés d’une excellente vue, ils peuvent identifier un rapace de très loin. Un odorat bien développé leur permet de localiser des proies dans le sol. Leurs dents sont très pointues pour percer les carapaces des insectes.

Vivant exclusivement en zones désertiques, les suricates peuvent se passer de boire, se contentant de l’eau contenue dans leurs proies.

Anecdote

Comme toutes les mangoustes auxquelles ils sont apparentés, les suricates ont forgé leur réputation en affrontant scorpions et cobras. En fait, ils ne sont pas immunisés contre le venin. C’est leur peau épaisse et leur agilité qui les préservent des crochets venimeux. Néanmoins, un cobra qui parvient à mordre devra injecter huit fois plus de venin que pour tuer un lapin !

Jeunes suricates © MNHN - F-G Grandin
Suricate © MNHN - P. Roux