Back to top
Tamarin empereur © MNHN - F-G Grandin

Tamarin empereur

Petit primate sud-américain, le tamarin empereur, Saguinus imperator, tire son nom de ses longues moustaches qui rappellent celles de l’empereur allemand Guillaume II !

Fiche d'identité

Classe, ordre et famille :

Mammifères, Primates, Callithricidés

Genre :

Saguinus

Espèce :

imperator

Durée de vie :

10 à 15 ans

Taille et poids :

25 cm de long + queue 40 cm ; 500 g maximum

Gestation :

4 mois et demi, 2 petits

Habitat naturel :

canopée des forêts tropicales

Régime alimentaire :

fruits, nectar, gomme, insectes, petites grenouilles

Région d'origine :

Pérou, Brésil, Bolivie

Programme de conservation :

EEP

Statut UICN : 

LC, peu concerné

Mode de vie

Les tamarins empereurs vivent en groupes mixtes de 3 à 10 individus. Dans la troupe, une seule femelle, la dominante, se reproduit, sécrétant même des phéromones qui suppriment l’ovulation chez les autres femelles. Elle peut s’accoupler avec plusieurs mâles qui, par la suite, s’occuperont parfaitement des jeunes. Ces derniers restent accrochés sur le dos de leurs parents pendant 7 mois avant d’être capables de se débrouiller seuls.

Le tamarin empereur, doué pour repérer les prédateurs aériens (rapaces), s’associe volontiers avec le tamarin à selle, plus apte à voir venir les dangers terrestres (serpents, félins). Les vocalisations et cris d’alarme d’une espèce sont d’ailleurs compréhensibles par l’autre,  qui est également capable de lui répondre !

Quotidiennement, les tamarins parcourent un à deux kilomètres pour trouver leur nourriture. Ils contribuent ainsi à la dispersion des graines à travers la forêt.

Signes distinctifs

Le tamarin empereur se reconnaît facilement à sa longue moustache blanche. Son pelage est gris noir mais sa queue est rousse. Comme chez tous les tamarins, celle-ci sert de balancier lors des déplacements dans les arbres.

Excepté le gros orteil qui porte un ongle plat, tous les doigts se terminent par des griffes, utiles pour grimper aux troncs ou creuser les écorces.

Anecdote

Cette espèce fut nommée « empereur » par plaisanterie, en référence aux moustaches du dernier empereur allemand Guillaume II.

La déforestation est la plus grande menace pour les populations.

Tamarin empereur © MNHN - F-G Grandin
Tamarin empereur © MNHN - F-G Grandin
Tamarin empereur © MNHN - F-G Grandin
Tamarin empereur © MNHN - F-G Grandin
Tamarin empereur © MNHN - F-G Grandin